Rechercher

Upcycling, Vêtements de location, Seconde main : plongeons au coeur de l’économie circulaire !

Dernière mise à jour : 26 avr.

Hello à tous !

Bienvenue cette semaine sur notre blog ! Aujourd’hui nous avons décidé de parler mode éco-responsable. En plein essor, cette nouvelle manière de consommer s’est d’autant plus démocratisée depuis l’arrivée du Covid-19. D’après une étude menée par l’IFM en 2020, près de 64% des consommateurs interrogés désirent acheter des articles de mode éco-responsable. 🌍



Mais pourquoi cette nouvelle habitude de consommation a-t-elle autant la cote ? Majoritairement parce que les consommateurs se sentent plus soucieux des enjeux environnementaux, largement relayés par les jeunes de 18 à 30 ans.


En effet, on s’intéresse davantage à la traçabilité et la transparence dans le processus de production, que par le passé. Les consommateurs désirent des matières plus durables, bio, naturelles et produites dans des régions proches. Ces aspects ne sont plus anecdotiques, mais deviennent de plus en plus centraux. Tout le monde le dit mais c'est la réalité : la nouvelle génération souhaite consommer moins, mais mieux.


Outre les matières utilisées, les processus de production et les transports sont également remis en cause. Les consommateurs sont de plus en plus regardants des conditions de travail des travailleurs et les malheureuses révélations scandaleuses autour des Ouïghours, parmi tant d'autres, a renforcé cette volonté de changement dans la consommation.


La jeunesse s’intéresse donc à des marques plus éco-responsables. Qu’il s’agisse de made in France ou d’articles confectionnés à partir de matières non traitées, vegan ou recyclées, il y en a pour tous les goûts ! Pourquoi donc ne pas élargir votre offre en magasin en proposant de nouvelles marques éco-responsables ?


En voici une petite liste, regroupant tous nos coups de coeur:


👉 Ecclo : une marque de pantalons désimpactés. Elle propose des vêtements masculins et féminins confectionnés à partir de rouleaux de tissus dormants chez des fournisseurs européens.


👉 Adresse : propose un vestiaire masculin composé de fibres naturelles, et de fibres synthétiques recyclées lorsqu’il s’agit de vêtements techniques (imperméable, anti-abrasions). Toutes les matières sont certifiées ! Un service de réparation est également disponible pour faire durer vos pièces plus longtemps.


👉 Minuit sur Terre : cette fois-ci, il s’agit d’une marque proposant des chaussures, de l’habillement et de la maroquinerie éco-responsables, éthiques et vegan. Toutes les matières proviennent d’Italie et sont recyclées ou issues de la revalorisation de déchets agroalimentaires.


👉 Faguo : la marque tendance masculine éco-urbaine ! Depuis 2020, elle possède le statut d’Entreprise à Mission et s’engage dans la lutte contre le dérèglement climatique ! 65% des matières utilisées sont recyclées, et les ateliers de confection sont engagés pour améliorer les conditions sociales des travailleurs.

Enfin, le transport des produits ne s’effectuent qu’en train, afin de limiter les émissions de carbone.


Pas encore convaincu ?

D’autres alternatives sont possibles pour vous différencier tout en offrant une mode plus durable 🌳



Des infos pratiques, un concentré de l'actualité et pleins de bons plans ça vous tente ?




L’upcycling



Cela signifie littéralement “recycler vers le haut”; c'est-à-dire que l’on cherche à réparer et pimper des vêtements abîmés ou que l’on ne porte plus pour leur donner un second souffle. Concrètement : faire du neuf avec du vieux. A la différence du recyclage, l’upcycling vise à augmenter la valeur du produit en prenant en compte le côté esthétique.


Ce concept est né dans les années 90 en Allemagne, au moment où la question de la gestion des déchets était posée sur la table. A l’époque il n’y avait que deux possibilités : soit on recyclait pour proposer des biens à faible valeur ajoutée, soit on détruisait les déchets, sans même parler de re-valorisation. Dans la pratique, l’upcycling était déjà mis en place dans les pays en voie de développement, par manque de moyens : on récupère pour redonner une toute autre utilisation au produit. D’après une étude menée en juillet 2020, par l’IFM auprès d’un panel de consommateurs représentatifs de la population française, plus d’un Français sur 2 a l’intention d’acheter un produit issu de l’upcycling. Parmi eux, 65% sont des jeunes de la tranche d’âge des 18-34 ans.


On constate d’ailleurs l’émergence de nouvelles marques, centrées sur l’upcycling. Par exemple, Refunk, qui propose des jeans transformés avec des patchworks, des bobs et même des sacs, mais aussi Resap pour des chemises, pantalons, sweatshirts upcyclés, fabriqués dans leurs ateliers. La marque propose même des ateliers de DIY pour réaliser le vêtement upcyclé de vos rêves. 💯


Et ce n’est pas la seule à organiser ces ateliers ! A Lille, la boutique Slowmod propose ces ateliers DIY de 1 à 3 heures afin de customiser et surtout d’upcycler les vêtements de votre choix, dans la bonne humeur. Et lorsqu’il s’agit de vêtements presque irréparables,

Les Réparables a la solution : il vous suffit de les envoyer et ils se chargent de tout.

Si vous n’avez pas envie de sortir de chez vous, Tilli vous mettra en relation avec une couturière directement à domicile, pour pimper votre vêtement usé !

Des bonnes inspirations à suivre pour votre boutique : pourquoi ne pas organiser ce genre d’ateliers ?

Cela vous permettrait de renforcer la fidélisation client et d’en attirer de nouveaux !



La location



Pour les clients qui se lassent vite des pièces qu’ils viennent d’acheter, vous pouvez leur proposer de louer les vêtements ! C’est une bonne alternative à la fast-fashion, plus responsable. C’est ce que propose Le Closet en ligne et sous forme d’abonnement ou encore Lizee auprès de nombreuses marques et boutiques ! Les Apprêtés aussi vous offre la possibilité de recevoir chez vous en 72H une box avec les articles de votre choix, parmi une sélection de marques éthiques.

Vous pouvez également mettre ce système en place directement en boutique sous forme de box mensuelle !


Les clients pourraient passer par votre boutique pour louer les vêtements qu’ils ne portent presque plus mais qu’ils ne veulent pas revendre. C’est tout simple ! Proposez un portant de vêtements en bon état que vos clients peuvent louer pour une durée définie, et payable sous forme d’abonnement.



La seconde main


Enfin la dernière option qui se présente à vous, vous la connaissez déjà… La seconde main ! Qu’il s’agisse de marques que vous proposez déjà en neuf ou non, cela permettra de dynamiser votre trafic en boutique. Il suffit de choisir votre stratégie !


Petite aparté ; ne vous en faites pas, on vous donnera prochainement des conseils exclusifs pour vous accompagner étape par étape dans la mise en place de la seconde main dans votre boutique indépendante.


Chez By Méliana par exemple, vous pourrez trouver un coin “seconde-main”. La boutique a choisi d’adopter notre solution de dépôt-vente qui lui permet de diversifier son offre ; en échange de chaque article déposé et revendu, Freepry édite un bon d’achat au client. Un bon moyen de faire revivre les vêtements que vos clients ne portent plus !


Que ce soit dans l’aménagement de votre boutique ou dans l’offre à vos clients, vous avez un large choix de possibilités pour répondre à l’attente grandissante de vos clients !


Freepry est là pour vous aider à vous réinventer de manière durable et responsable. Il est temps de rejoindre la communauté de Freepers ! 💥


sources: thegoodgoods.fr, agence-gw.com, sloweare.com



122 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout