Rechercher

Pourquoi et comment faire de la mode éco-responsable ?

Dernière mise à jour : 31 oct.

Apparue déjà depuis quelques années, la mode éthique reste encore floue pour une grande majorité des marques et des consommateurs. Décryptons ensemble ses principales caractéristiques.


Qu’est-ce que la mode éthique ?


Ça fait bien quelques années déjà qu’on commence à entendre ces mots dans la bouche des Français. Conscious, green, mode éco-responsable, mode circulaire, mode durable, éthique, « low impact…“ : mais plus précisément, à part un concept très abstrait, qu’est-ce que ça signifie réellement ?


Si on s’en tient à la définition du Larousse, “l’éthique” est “L’ensemble des principes moraux qui sont à la base de la conduite de quelqu’un.”

Dans cette optique, une enseigne éthique c’est quoi ? Selon nous, une marque doit respecter quelques critères. Découvrez-les ci-dessous.


Mettre au coeur les problèmes environnementaux et sociétaux


Composition des matières premières du vêtement, moyens de productions, logistique et transports sont des axes qui doivent être fortement considérés par les marques de vêtements au moment de la conception de leurs produits.


Dans ces conditions, les méthodes de fabrication doivent avoir le plus faible impact environnemental possible pour s’inscrire dans une mode durable et les conditions de travail des employés qui les confectionnent doivent être décentes et conformes aux normes de l’OIT (Organisation Internationale du Travail) avec une rémunération juste.


À ce premier stade, est-ce que vous cochez bien toutes les cases ?


S'interroger sur sa raison d’être


Certes la raison d’être d’une entreprise est écrite à sa fondation mais elle est aussi amenée à évoluer en permanence. S’engager dans la mode circulaire c’est prendre un parti-pris : celui d’apporter le meilleur à sa clientèle tout en prenant soin de l’environnement et des travailleurs.


Prendre le temps de s’arrêter pour challenger sa raison d’être et vérifier qu’on répond bien à tous les enjeux de production éthique et de durabilité du produit est essentiel pour se positionner comme acteur de ce mouvement.

Contrairement à ce que pourrait penser l’opinion publique, la mode éthique n’est pas qu’une simple mode. Elle est réelle et de plus en plus demandée par des consommateurs soucieux du bien-être de la planète et des employés.


Gardez à l’esprit que :


“La raison d’être doit être incarnée pour véritablement s’exprimer”

Par Bernard Marie Chiquet et Benjamin Hornn


Communiquer en transparence et mettre en pratique ses actions


Les réponses trouvées pour se positionner en tant qu’enseigne responsable sont-elles réellement appliquées au quotidien ?

Se positionner en tant que marque durable c’est se lever tous les matins avec pour ambition de faire en sorte que le monde aille mieux et de concevoir des produits qui soient durables dans le temps.

Quoi de mieux que de partager à sa clientèle les prises de positions / actions mises en place pour leur apporter les produits les plus durables possibles ?


Le bénéfice majeur qui en découle est bien celui de profiter d’une image positive auprès de sa clientèle et de plus simplement la fidéliser. Ce ne serait pas un super élément de motivation pour se lancer ?


Des consommateurs de plus en plus soucieux de la mode éthique


S’interroger sur sa consommation en 2022


De plus en plus de Français sont soucieux de leur consommation. Ça passe bien évidemment par l’alimentation mais aussi par leur manière de consommer la mode.


Dans une enquête réalisée par www.positivr.fr, près des deux tiers des sondés affirment déjà consommer des articles de mode éthique, et près de la moitié (44 %) se définissent comme des consommateurs conscients, tandis que 34 % se voient même comme des consom'acteurs.


Les vêtements à prix cassés et les plus de vingt collections par an des grandes enseignes de mode, n'intéressent plus une majorité des clients. La recherche de la “slow fashion” et la démocratisation du phénomène de seconde main vont être deux tendances centrales de notre temps et des sociétés futures.


S’engager en tant que consommateur


Plusieurs manières assez simples leur permet déjà de s’ancrer dans un cercle de consommation plus vertueux :

  • recycler ou donner ses vêtements plutôt que de les jeter

  • limiter les achats dans l’année pour éviter de surcharger sa garde-robe

  • éviter de consommer chez les grandes enseignes de fast-fashion

  • se tourner vers la seconde main

  • être attentif/ve à la provenance des vêtements : on se tourne de plus en plus vers du “Made in Europe” ou “Made In France” que du “Made in China” ou “Made in Bangladesh”

  • etc…


Dans cette démarche, les clients vont alors être beaucoup plus soucieux de la provenance et des moyens de production des marques auprès desquelles ils achètent.


Devenir une marque éco-responsable : oui mais comment ?


Il est vrai que tout ce nouveau jargon peut vite nous paraître totalement insurmontable. Comme pour les gestes de secours, c’est déjà un bon départ d’avoir en tête les bases pour tendre vers une marque plus durable.


Respect de l’environnement et des Hommes


Vous l’aurez compris, le credo des marques éthiques est que la mode peut exister sans être l’ennemi de la planète et des êtres vivants.


Questionnez-vous sur vos moyens de productions :

  • Respectez-vous les lieux et conditions de fabrication des vêtements ?

  • Quel est le moyen de transport choisi ?

  • Quelles matières et procédures de fabrication sont utilisées pour vos produits ?

Vers plus de transparence


Les clients sont friands de transparence et sont de plus en plus sensibles à tous les critères évoqués plus haut.


On dit souvent dans un couple ou une relation que la communication est centrale. Là encore, l’idée s’applique : n’hésitez pas à partager vos actions pour prouver à votre clientèle votre investissement quotidien pour rendre votre marque la plus éthique possible.


Aucune entreprise n’est parfaite mais soyez simplement toujours honnêtes : vous ne serez que plus récompensés.





Adopter la seconde-main en tant qu’enseigne


Tendre vers la consommation éthique c’est très naturellement acheter moins mais aussi jeter moins pour aller vers un cercle plus vertueux.

Quoi de mieux que de proposer à vos clients la possibilité de vous ramener des vêtements qu’ils ne portent plus ou de consommer directement de la seconde main en magasin ?


Le fait d’intégrer la seconde main à votre activité va faire profiter vos clients de bons d’achats utilisables en magasin et ainsi vous permettre de les fidéliser en les faisant revenir en boutique : une stratégie très rentable à long terme.


Déjà plus de 250 enseignes et indépendants profitent de la seconde main avec Freepry. Parmi elles, quelques références : Petit Bateau, InterSport, Printemps, Adidas, Citadium et bien d’autres…


Rendez-vous sur notre site web et téléchargez notre guide pour savoir comment vous lancer dans la seconde main ou prenez rendez-vous avec nos experts pour en savoir plus sur nos solutions.

82 vues0 commentaire